Pas encore inscrit ? | Passe oublié

SIEM REAP

21/03/2013 | siem reap | 0 commentaire |

SIEM REAP

les temples d'angkor

Fraichement débarqué sur le tarmac avec Vietnam Airlines, c’est un ciel bleu et une chaleur écrasante qui nous accueillent quand nous foulons pour la première fois le territoire cambodgien et cela va nous suivre durant tout notre séjour !

L’aéroport de Siem Reap est petit mais plutôt agréable. Les formalités de douane et surtout le paiement du précieux visa se font assez rapidement.

Nous logeons au Mandalay Inn en plein centre de Siem Reap : http://www.mandalayinn.com/index.html. Tout à fait convenable pour 13 dollars la nuit. Seul problème, il fait une chaleur étouffante et il est 18h quand nous nous installons dans notre chambre. Nous dégoulinons de sueur sur place à rien faire. On n’est pas plus rassuré quand les propriétaires de la guesthouse nous explique qu’il fait anormalement chaud pour cette époque de l’année et que eux aussi souffre de la chaleur !

Notre chambre est équipée d’un climatiseur pour lequel il faut payer 5$ de plus par jour mais vu notre état de décomposition, nous optons sans aucun hésitation pour cette option ! L’électricité coute très chère au Cambodge et c’est un vrai problème au quotidien pour tous les cambodgiens. Toutes les économies d’électricité qui peuvent être faite sont appliquées avec une rigueur implacable. Ceci explique pourquoi, les chambres avec climatisation sont beaucoup plus chères que celle équipées d’un simple ventilateur. Dès que vous quittez votre chambre, ils coupent l’électricité et dès que vous revenez, il faut leur demander de la remettre en marche. On prend vite l’habitude et on fait attention à pas être trop énergivore malgré que dans notre cas la clim est une question de survie !

On ne savait pas trop à quoi s’attendre concernant Siem Reap, ville d’où tous les touristes choisissent de loger pour visiter les temples d’Angkor. Nous avons été agréablement surpris par la sympathie des cambodgiens dans cette ville si touristique. Nous nous y sommes bien plu.

Pour visiter Angkor, nous avions pris la décision de réserver un guide, Chea Chheng (cheachheng@hotmail.com), que des amis avaient rencontré quelques années auparavant pendant leur voyage au Cambodge. A la première rencontre, nous avons eu tout de suite eu le sentiment que c’était un homme qui avait connu beaucoup de choses dans sa vie. Malgré ses faux airs de Dominique Strauss Kahn version cambodgienne, ses traits d’une personne de plus de 70 ans lui conféraient un certain mystère… Une vraie force de la nature !

Il parle un excellent français car il a eu la chance durant sa jeunesse d’étudier au lycée français de Phnom Pen, la capitale. Il a connu toute l’histoire du Cambodge du meilleur comme au pire… Il nous inspire tout de suite le respect et nous donne la sensation de rencontrer un « rescapé » du côté sombre de l’histoire encore récente du Cambodge.

Nous allons découvrir les temples d’Angkor et les environs de Siem Reap et notamment la culture des palmiers à sucre avec lui pendant 3 jours. Poète, il nous lit ses textes si singuliers illustrant chaque temple… nous raconte le Cambodge d’hier et d’aujourd’hui avec ses joies et ses peines …

Au lieu de vous décrire les temples d’Angkor, (c’était chouette mais on a vraiment souffert de la chaleur et du nombre de touristes au mètre carré dans les endroits dit « incontournables ») je préfère vous faire partager un poème de Chea Chheng :

« Helas ! Monastère royal Ta Prohm

Ruiné, séparé de ses pierres

De surcroît les racines envahissent

Les pierres tombent et s’éparpillent

Le vieux corps du monastère royal

S’est plié sur ses genoux

Comme un cœur brisé ?

Quel regret ! l’âme de la nation

Les Khmers d’Angkor étaient de bonne foi

Dévoués à la philosophie de Bouddha

Plusieurs milliers de savants

Se rendent au glorieux monastère

Maintenant ne reste que ruines

Les cris des oiseaux dans les arbres

Les cris de justice aux responsables

Demandant de l’aide à la Cour de la Haye »

Après avoir découvert les temples d’Angkor et d’avoir eu la chance de partager le savoir de notre guide, ce poème prend d'autant plus tout son sens …

 
Note : 0.00 - 1 vote



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
26/03/2013 | phnom penh | 0 commentaire

PHNOM PENH

PHNOM PENH Lire la suite

 
27/03/2013 | kampot | 0 commentaire

KAMPOT

KAMPOT Lire la suite

 
30/03/2013 | sianoukville | 1 commentaire

SIANOUKVILLE

SIANOUKVILLE Lire la suite

 
31/03/2013 | koh rong samloem | 0 commentaire

KOH RONG SAMLOEN

KOH RONG SAMLOEN Lire la suite

 
05/04/2014 | phnom penh | 0 commentaire

PHNOM PENH the end

PHNOM PENH the end Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

Mes amis (11 amis)
© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil